Share

13 000 familles de réfugiés irakiens contraintes de revenir dans des zones non sécurisées, dit l’ONU

Share This:

Les services de sécurité irakiens forcent les réfugiés à quitter les camps et à rentrer chez eux, même dans les zones dangereuses. Selon un nouveau rapport du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, plus de 13 000 familles seraient ainsi forcées de revenir dans des zones non-sécurisées. Ceux qui ont accepté font face à plusieurs problèmes : conflits tribaux latents, engins explosifs abandonnés par les combattants de l’Etat islamique dans leur fuite. Le rapport mentionne qu’au moins 14 rapatriés ont ainsi été tués. RT s’est rendu dans un camp de réfugiés parler aux gens qui ont peur de rentrer chez eux.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/user/rtenfrancais

RT en français : http://francais.rt.com/
Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance
Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais
Google+ : https://plus.google.com/104396643367936605095/posts

Leave a Comment