Share

Un formulaire sur la radicalisation déclenche une polémique à l’université de Cergy-Pontoise

Share This:

Absentéisme récurrent aux heures de prière, changement de tenue vestimentaire, arrêt de l’alcool… L’université de Cergy-Pontoise a reconnu une maladresse après la diffusion d’un message à ses personnels visant à détecter des «signaux faibles de radicalisation». 
Le document polémique a depuis été «retiré», a indiqué l’université.

Leave a Comment