Share

Greenpeace souligne l’incohérence du Tafta après l’accord de la COP21

Share This:

Le directeur général de Greenpeace France Jean-François Julliard, invité de BFMTV ce lundi, a critiqué l’effet sur l’environnement du Tafta, qui renforcerait les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Europe. “Récemment, les chefs d’Etats se sont réunis à New York, où plus de 140 pays ont signé les accords de Paris”, a-t-il rappelé, avant de poursuivre: “Dans le TAFTA, on fait comme si cet accord n’existait pas”. Selon lui, “on aurait pu avoir le même contenu dans le Tafta avant l’accord de Paris”. “Il n’y a pas de prise en compte de l’impact en termes de CO2 des échanges commerciaux”, a-t-il conclu.

Leave a Comment