Share

LE TOPO – Visons: la filière française peut-elle sauver sa peau ?

Share This:

Après le Danemark et les Pays-Bas, la France est à son tour touchée par une contamination des visons d’élevage au Covid-19. Le 22 novembre, un élevage d’Eure-et-Loir a été contraint d’abattre la totalité de son cheptel, soit 1 000 visons. La raison ? Ce rongeur serait l’une des rares espèces capable de réinfecter l’être humain. Pour les associations de défense de la cause animale, cet épisode sanitaire démontre l’urgence d’interdire les «fermes à fourrure» en France : outre les risques de contamination, elles dénoncent les conditions d’élevage effroyables de ces animaux destinés à alimenter l’industrie du luxe. En France, on compte quatre élevages de ce type, soit 20 000 visons risquant d’être purement et simplement tués, puis détruits.

#Covid_19 #Vison #Coronavirus

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/rtenfrancais

RT en français : http://rtfrance.tv
Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance
Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais
Instagram : https://www.instagram.com/rtfrance/

Leave a Comment